En partenariat avec et
Tous les projets
Des séjours réparateurs après les traitements
passageenvercors
Isère (38)
Projet réalisé

Des séjours réparateurs après les traitements

Date de publication 22.11.2017 / Thématiques associées: cancer, soutien, Sport et Loisirs

Des séjours réparateurs après les traitements, avec un accompagnement de transition, professionnel et bienveillant

 

Passage en Vercors propose des séjours réparateurs aux patients en fin de traitement anticancéreux. Ces séjours allient pour des groupes de 8 patients, un accompagnement médical, des activités physiques et du repos pendant 7 jours en pension complète.

Ces séjours sont proposés dans un cadre chaleureux et apaisant, à distance des lieux de soins au sein d’une grande maison confortable.

 

Les objectifs d’un séjour sont les suivants :

  • La réhabilitation corporelle par une pratique sportive adaptée
  • La réinsertion sociale et professionnelle
  • La définition des contours d’un nouvel avenir tenant compte de l’expérience de la maladie
  • L’éducation thérapeutique
  • Le bien être et le confort
  • Le repos
  • La présence d’un médecin oncologue permet d’assurer la coordination des différentes activités et leur adéquation à ce public.

 

Ce moment privilégié de repos et de remise en forme à la fin des traitements anticancéreux constitue une nouvelle étape du parcours de soin. Il permet de diminuer le risque dépressif de la fin du traitement, d’optimiser le retour à une vie « normale », et à une insertion sociale et professionnelle de qualité.

 

Le recours à l’activité physique en cours et à l’issue des traitements anticancéreux est désormais connu comme particulièrement bénéfique dans le cadre des soins de support. L’amélioration de la qualité de vie et la diminution significative du risque de rechute ont fait l’objet de nombreux travaux.

Association à but non lucratif, Passage en Vercors s’inscrit dans le cadre des recommandations du Plan Cancer.


Consultez le site du projet

Projets dans la même thématique
Caravane Rose
L’accès à une perruque médicalisée pour toutes les femmes
Mon nibard VS crabevador